CROSSFIT WALDHARI

Hiit ? Mais qu’est ce que c’est?

Le Hiit est une activité physique particulière. On dit même que ‘est l’une des meilleures options pour perdre du poids et se raffermir.

LE HIIT? COMMENT CA MARCHE?

Le HIIT ou High Interval Training, est un mode d’entrainement fractionné qui vise un renforcement de la condition physique par de brèves séances (15 à 30min hors échauffement) d’exercices en anaérobie.La séance est composée de courtes périodes d’effort intense alternées de périodes de récupération. Le ratio entre le temps d’effort et de repos est variable selon les séances ce qui ne laisse jamais place à la monotonie.

LES EFFETS DU HIIT SUR LA SILOUHETTE

Le HIIT est une méthode infaillible et renommée. L’aspect pratique et simple n’est pas négligeable. En effet, ceux sont des mouvements simples bien souvent au poids de corps pour lesquels votre seul devoir est d’y amener une intensité maximale. Outre cet aspect pratique, le plus important c’est forcément les effets sur votre corps; et quels effets !!!

Le Hiit est un véritable stimulateur de votre organisme, les intervalles, l’intensité et la variabilité des exercices mènent à une combustion des graisses imbattables. L’affinement de la silouhette, la perte de poids et la définition musculaire sont ses mots d’ordre! Et quoi de mieux que d’améliorer en plus de tout ça son endurance et sa résistance à l’effort? On dit MERCI le HIIT!

L’INSTANT SCIENTIFIQUE

Je vous vois venir les chercheurs! On se demande mais quel avantage de faire du HIIT plutôt que de l’endurance pure? Une seule chose à vous dire : ” Aftern Burn Effect” !

Je m’explique: l’afterburn effect désigne la combustion de calories supplémentaires après la séance de sport. Il est poussé à son maximum pendant un HIIT. un cercle vertueux: plus l’effort est intense, plus l’afterburn effect s’étale dans la durée.       Magique? Non. L’effet est mécanique. Lors d’un entraînement en intervalles à haute intensité, on travaille en anaérobie lactique. Ce mode de production d’énergie fait fonctionner le muscle en “sur-régime”. Il manque alors d’oxygène pour utiliser correctement les glucides. Ces derniers sont par conséquent dégradés et produisent un déchet dans le sang appelé acide lactique, le fameux responsable des crampes et de la sensation familière de brûlure musculaire après avoir trop “forcé”.

Autrement dit, le corps puise son énergie dans cette production importante de déchets (et non dans l’alimentation de la journée) afin de développer une puissance très élevée sur une durée réduite.

“On est en général très essoufflé par les efforts en HIIT car on travaille au delà de nos possibilités respiratoires. On crée alors une dette d’oxygène, une dette d’énergie, que notre corps va devoir compenser, comme une dette financière qu’on devrait rembourser à la fin de l’effort”, développe Mickael Hacherel. Cette compensation en oxygène se produit pendant le retour au calme, dans les 30 à 48 heures après la séance. C’est là qu’entre en jeu l’afterburn effect.

Alors vous commencez quand?

Poster un commentaire

Fermer
HORAIRES D’OUVERTURES

Du lundi au jeudi de 10H à 13H30 et
de 15h à 20h45

Le vendredi de 10h à 10h30 et de
15h à 20h

Et le Samedi de 9h30 à 11h30
fbdbdfbdb

La box est ouverte depuis le 31 Octobre 2016 et compte 120 adhérents

SUIVEZ-NOUS